Faire un don

La générosité des fidèles est la seule ressource de l’Eglise catholique !
Les dons sont des moyens concrets de manifester notre appartenance et notre attachement à notre Eglise, à notre diocèse, à notre paroisse.

Quelles sont les sources de revenus dans la paroisse et le diocèse ?

On consultera utilement le site suivant
Site officiel du diocèse d’Autun Chalon Mâcon (catholique.fr)

La quête : le don pour aider la paroisse chaque semaine

La quête est remise à la paroisse dont elle est une ressource vitale : elle sert à couvrir les différentes activités pastorales mais aussi les frais de fonctionnement comme le chauffage, l’électricité, l’achat des fleurs… Cette offrande est libre et constitue un geste pour vivre la solidarité et la charité fraternelles entre les fidèles et selon l’Evangile.
La quête a un véritable sens liturgique : pendant la messe, elle a lieu au moment de la préparation des dons, alors que le prêtre présente à Dieu le pain et le vin et que nous sommes invités à nous offrir nous-mêmes pour participer au sacrifice du Christ. L’offrande d’une partie du fruit de notre travail est un signe de notre engagement matériel dans l’Eglise.

La quête est également faite aux célébrations de baptême, mariage et funérailles.

Certains dimanches ont lieu des quêtes impérées c’est-à-dire ordonnées par l’évêque : ce jour-là, tout ce qui est donné à la quête est affecté à un usage spécifique.
Les principales quêtes impérées sont notamment affectées :
– aux Missions d’Afrique (le dimanche le plus proche du 6 Janvier, jour de l’Epiphanie)
– aux facultés catholiques (le 2e dimanche de Carême)
– au CCFD (Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement) (le 5e dimanche de Carême)
– aux Lieux Saints (le Jeudi Saint)
– à l’aide aux communautés chrétiennes de Terre Sainte (le Vendredi Saint)
–  au Denier de Saint-Pierre (il s’agit de la contribution des catholiques aux finances du Vatican pour le fonctionnement de l’Église universelle) (l’avant-dernier dimanche d’Octobre)
– au Secours Catholique (le 3e dimanche de Novembre)
– à Pax Christi, tous les 3 ans (2017, 2020 etc.) (le 3e dimanche de l’Avent)
– à la Propagation de la Foi (en Octobre)

Combien de fois nous sommes-nous trouvés, faute de préparation, dans la situation embarrassante de n’avoir que quelques pièces jaunes à donner à la quête ?  Ou encore avec notre seule carte de crédit en poche ?
Créé par des chrétiens pour aider les paroisses, Donatio est un service qui vous permettra d’avoir toujours sur vous de quoi donner plus fidèlement à vos quêtes paroissiales.

Les offrandes de messe : un geste de partage

Chaque messe est célébrée pour l’Eglise et pour le monde entier. A la demande des fidèles, le prêtre peut ajouter une intention particulière : confier à la prière de la communauté un défunt, un malade…
Cette intention de messe est traditionnellement accompagnée d’une offrande : il s’agit d’un acte de partage de la part des fidèles.
Les intentions de prière et les offrandes doivent être demandées et déposées à l’accueil de la Maison paroissiale.
Ces offrandes, qui sont regroupées par le diocèse qui les redistribue de manière identique à chaque prêtre, sont
de 18 euros pour une messe
de 180 euros pour une neuvaine (neuf jours consécutifs à raison d’une messe par jour)
de 550 euros pour un trentain (trente jours consécutifs à raison d’une messe par jour)

Le casuel : le don des grands moments de la vie

Le casuel, qui est versé à la paroisse, est la contribution donnée lors d’un baptême, d’un mariage ou de funérailles. Il permet de couvrir les frais occasionnés par l’ouverture de l’église lors de ces célébrations (frais de chauffage ou d’électricité, secrétariat, photocopies…). Le terme casuel vient de « cas », pour désigner cette offrande faite au cas par cas, pour des cérémonies bien particulières.
– pour un baptême, le don est de 60 euros
– pour un mariage, le don est de 200 euros
– pour les funérailles, le don est de 200 euros

Le Denier de l’Eglise : la contribution annuelle des catholiques à la vie de leur Eglise

Une des ressources principales d’un diocèse, le Denier est destiné à la rémunération des prêtres, des laïcs en poste administratif ou en mission pastorale, à la formation des séminaristes.
Le Denier, appelé autrefois Denier du Culte,  est une collecte effectuée par les paroisses pour le compte du diocèse, qui en affecte le montant aux rémunérations et besoins en formation indiquées ci-dessus.

L’Eglise a besoin de revenus réguliers pour assurer sa mission : témoigner de la Bonne Nouvelle de Jésus Christ. Elle ne reçoit aucune subvention, ni de l’Etat, ni du Vatican et ne dépend que de la générosité de ses fidèles.

Une BD, éditée par le diocèse d’Autun et dont le titre est « De quoi vit le Père Nicolas ? » peut être consultée ici

Pour faire un don au Denier, consulter le site du diocèse:

Don en ligne – Diocèse d’Autun (catholique.fr)

Voir ici le dernier appel en date de l’évêque d’Autun

Les chantiers diocésains : accueil et esthétique au cœur des projets immobiliers

Les réfections d’églises, restaurations de cure, réaménagements de salles paroissiales sont quelques exemples de ces chantiers rendus nécessaires par la mise en conformité ou l’accessibilité des bâtiments d’Eglise. De plus un accent particulier est mis sur l’esthétique des bâtiments, comme le souligne le Pape François :  « Il est nécessaire que les édifices sacrés se proposent comme des oasis de beauté, de paix et d’accueil ».
Le financement de ces chantiers, pour lesquels l’Eglise ne reçoit aucune subvention, nécessite la mobilisation de tous.
Pour faire ce don, consulter le site du diocèse :
http://autun.catholique.fr/

Le legs : un soutien pour l’Eglise de demain

Léguer à l’Eglise catholique, c’est lui donner les moyens matériels de poursuivre sa mission d’évangélisation, d’assurer la construction et l’entretien des lieux de culte et de rassemblement.
Le diocèse est habilité à recevoir des legs par le biais de son association diocésaine qui est totalement exonérée de droits de mutation.
Pour tout renseignement, consulter le site du diocèse :
Site du diocèse d’Autun Chalon Mâcon (catholique.fr)